Menu Fermer

L’échographie trans-oesophagienne

À quoi ça sert ?

Elle précise certaines anomalies comme une infection ou une maladie d’une valve, la présence d’un caillot dans une oreillette ou un problème au niveau de la paroi de l’aorte thoracique.

Comment ça se passe ?

Dans une salle d’échocardiographie équipée de l’ensemble des médicaments indispensables en cas d’urgence. La sonde est munie d’un capteur ultrasonore, de très petite taille, placé sur un endoscope. Celui-ci est avalé par le patient afin d’être introduit dans l’œsophage.

L’examen dure 15 à 45 minutes selon les conditions de sa réalisation. La sonde n’est pas laissée plus
de 10 minutes dans le tube digestif.

Quelles précautions particulières ?

Être à jeun depuis 6 heures et dans l’heure qui suit l’examen. Les médicaments sont normalement pris. Un spray d’anesthésique est pulvérisé dans l’arrière-gorge. Un cale-dent maintient la bouche ouverte. Parfois, une perfusion est mise en place dans une veine du bras pour injecter du sérum physiologique (eau proche de la composition des liquides de l’organisme) quand on recherche un trajet inhabituel du sang à l’intérieur du cœur. Des douleurs de l’arrière-gorge, ressemblant à une angine peuvent persister quelques heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *