Menu Fermer

L’imagerie par résonance magnétique ou IRM

L’IRM est une technique d’imagerie très performante, indolore et sans danger, qui n’utilise pas de rayons X.

À quoi ça sert ?

L’IRM donne à la fois des informations sur l’anatomie du cœur (taille d’un infarctus, maladies du muscle cardiaque) et sur son fonctionnement (débit, oxygénation).

Comment ça se passe ?

Allongé sur le dos sur un lit d’examen, déplacé doucement à l’intérieur d’un cylindre pendant que les images sont enregistrées. Médecins et manipulateurs se trouvent dans une salle adjacente, derrière une vitre. Ils vous demandent ponctuellement d’arrêter de respirer (pendant 2 à 30 secondes).

Quelles précautions particulières avant ou après l’examen ?

Formellement contre-indiqué si vous portez certaines marques de stimulateur cardiaque implanté. Des bouchons d’oreille permettent de ne pas être gêné par les bruits (claquements) assez forts et répétés, émis par la machine. Il est inutile d’être à jeun. Si vous êtes claustrophobe, parlez-en à votre médecin.

Comment ça marche ?

L’IRM se fonde sur le principe de la résonance magnétique des protons du corps humain au sein d’un champ électromagnétique, créé par un aimant géant en forme de tunnel au sein duquel le patient est placé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *