Menu Fermer

Electrocardiogramme (ECG)

Quand fait-on un ECG ?

  • En urgence, lors
    d’un accident cardiaque
    (infarctus, trouble du rythme…).
  • En cas de symptômes
    (douleur dans la poitrine…).

-?Lors du dépistage
d’un trouble cardiaque, par exemple chez des personnes présentant
des « facteurs de risque cardio-vasculaire » comme le tabagisme, l’hypertension artérielle ou l’obésité…

-?Lors du bilan ou de la surveillance d’un patient souffrant d’une maladie cardiaque.

À quoi ça sert ?

L’ECG est un enregistrement des impulsions électriques émises par le muscle cardiaque ou myocarde, au niveau de la peau. Il permet de calculer précisément la fréquence cardiaque et de détecter les troubles du rythme ou de la conduction électrique et les défauts d’oxygénation du cœur. Il permet de faire le diagnostic d’infarctus.

Comment ça se passe ?

Allongé sur le dos, torse nu, 4 électrodes d’enregistrement sont placées à l’aide de bracelets sur les membres et au moins 6 sur le thorax. Un gel de contact permet leur adhérence à la peau. Le tracé apparaît immédiatement sur le papier qui se déroule au fur et à mesure de l’enregistrement. L’examen dure une dizaine de minutes (temps de l’installation des électrodes et de l’enregistrement).

Quelles précautions particulières au cours ou au décours de l’ECG ?

Aucune, sauf si le cardiologue demande que certains traitements soient arrêtés quelques jours avant l’examen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *